Milieu scolaire

Anne Charbonnel intervient en milieu professionnel, en fonction de vos demandes :

  • gestion de conflits
  • médiation par les pairs
  • journées pédagogiques
  • formation continue
  • accompagnement d’équipe
  • analyse de pratiques
  • découverte des outils de communication adaptés à votre milieu professionnel

Les thèmes abordés peuvent être ceux mentionnés ci dessous, ou déterminés en fonction de vos besoins.

Elle propose aussi bien des interventions ponctuelles qu’ un programme de formation sur la durée, afin d’aborder plusieurs thèmes relatifs à l’accompagnement des enfants, permettre de s’approprier ces façons de faire et de prendre le temps d’un retour sur les pratiques (évaluation, remédiation…)

_____________________________________________________

Exemple de programme de session de formation : « Parler pour que les enfants apprennent et ‘vivent ensemble’ à l’école ».

Objectif général de la formation :

Cette formation permet de développer une communication en environnement scolaire qui favorise la coopération, qui contribue à une efficacité individuelle et collective et qui permet de développer des relations humaines de qualité, afin de réduire ou d’éviter la violence. Elle permet aussi d’aider les élèves à développer leur confiance en eux, et l’estime de soi, afin de devenir des adultes acteurs et responsables.

Elle s’appuie sur les outils Faber et Mazlish* et le processus de la Communication NonViolente**.

Cette formation donnera au stagiaire l’occasion d’expérimenter de nouveaux repères et outils pour  :

  • Installer des relations de qualité avec les élèves (et accessoirement avec les personnels éducatifs).
  • Être en lien avec ses propres motivations et objectifs et comprendre ceux des élèves.
  • Dépasser un malentendu ou une situation bloquée.
  • Proposer des voies vers la résolution des conflits.
  • Favoriser la coopération et la créativité dans les relations avec les élèves.

Objectifs pédagogiques :

  • Repérer les mécanismes qui freinent ou facilitent la communication.
  • Acquérir des outils pour développer un autre mode de communication.
  • Développer des habiletés dans la communication, l’expression et l’écoute empathique des élèves et des personnels éducatifs.
  • S’exprimer clairement en augmentant les chances d’être entendu.

Ces objectifs sont au service d’un meilleur bien-être des interlocuteurs pour :

  • renforcer les liens sociaux et contribuer à plus de coopération.
  • diminuer la violence.
  • aider à de meilleures clarifications et expressions des difficultés rencontrées.

Les thèmes traités seront :

  • Que faire des sentiments qui nuisent à l’apprentissage ou à la vie en collectivité ?
  • Susciter la coopération plutôt que le refus.
  • Pour éviter les pièges de la punition ; vers la responsabilisation.
  • Résoudre les problèmes ensemble : 6 étapes pour susciter la créativité et l’engagement de la part des enfants.
  • Encourager l’autonomie.
  • Complimenter sans écraser, critiquer sans blesser.
  • Aider les enfants à se dégager de rôles qui emprisonnent.
  • La coopération entre parents et personnels éducatifs.
  • Bilan.

Méthode pédagogique :

  • Dans chaque atelier, les adultes prennent conscience de la manière dont ils s’adressent aux élèves et quels sentiments cela provoque chez eux; puis ils expérimentent d’autres façons de faire, grâce à des BD, des jeux de rôles, des exercices interactifs avec les autres stagiaires.
  • Il y a une progression et un suivi dans les apprentissages, les interactions et les échanges.
  • La formation alterne des apports théoriques et beaucoup d’exercices et jeux de rôle utilisant des situations apportées par les participants ou des situations proposées par le formateur. Cette formation sollicite donc une forte implication de leur part. Un livret pédagogique est remis à chaque stagiaire.

Durée de la formation : huit modules de 3 heures, soit 24 h .

Horaires = à définir.

Dates convenues : à définir.

Public : 8 à 12 stagiaires : Tout public travaillant avec des enfants.

Encadrement pédagogique : animé par Anne Charbonnel, formatrice.

Anne Charbonnel a été enseignante en école primaire pendant 25 ans, a suivi la formation pour animer les ateliers de parents Faber et Mazlish*;

elle se forme à la CNV ** depuis 2004 (formation de formateurs, accompagnement individuel des personnes et médiation), et anime des groupes de pratique. Elle a aussi suivi des formations sur les bases de la Méthode Espère de Jacques Salomé.

Elle est accueillante à la « Maison Soleil » (lieu d’accueil enfants-parents à Aix en Provence, inspiré des Maisons Vertes de Françoise Dolto).

_______________________________

* « Parler pour que les enfants écoutent et écouter pour que les enfants parlent »,et « Parents épanouis, enfants épanouis »  éd. Relations plus, Canada. Site internet: latelierdesparents.fr

** Communication NonViolente, de Marshall B. Rosenberg Site : nvc-europe.org

_______________________________

Qu’est-ce-que les outils Faber et Mazlish :

Haim G. Ginott était un enseignant, un psychologue des enfants et un médecin psychothérapeute travaillant avec les enfants et leurs parents. Son travail lui a permis d’élaborer une attitude éducative articulant étroitement compassion et fixation des limites.

Certaines approches de Haim Ginott en communication :

  • prendre en considération le sentiment de l’enfant ;
  • critiquer un comportement comme inacceptable, pas la personne de l’enfant ;
  • dépersonnaliser les interactions négatives en mentionnant le problème ;
  • rappeler les règles ;
  • développer l’autonomie : laisser les enfants faire ce qu’ils peuvent faire eux-mêmes, selon leur âge ; la dépendance crée de l’hostilité ;
  • permettre aux enfants de faire des choix, dans la limite de leur possibilité et dans de la sécurité ;
  • limiter la critique à un événement spécifique, immédiat ; plutôt que d’utiliser des termes généralisants tels que « toujours, jamais  » ;
  • montrer par notre comportement les valeurs que nous souhaitons inculquer aux enfants.

Les auteurs Adele Faber et Elaine Mazlish furent membres du groupe d’aide aux parents organisé par Haim Ginott et attestent dans une introduction que ses cours étaient la source d’inspiration pour leurs livres :

  • Parents épanouis – enfants épanouis (2001) ;
  • Parler pour que les enfants écoutent – écouter pour que les enfants parlent (1980; 2002) – traduction franco-canadienne) ;
  • Jalousies et rivalités entre frères et sœurs (1989).

Ces différents travaux s’appuient sur le travail innovateur de Thomas Gordon dans le domaine des relations entre adultes et enfants (élève et collaborateur de Carl Rogers). Il a écrit entre autre :

  • «  Enseignants efficaces; Enseigner et être soi-même ». Thomas Gordon.
  • « Parents efficaces; une autre approche de l’écoute de l’enfant ». Thomas Gordon;

Qu’est-ce que la Communication NonViolente ?

La Communication NonViolente (CNV) est un processus de communication pragmatique et efficace, qui permet d’être clair, cohérent et congruent dans la communication, tout en étant ouvert et dans la compréhension de l’autre. Cette approche favorise la coopération et la résolution de conflits.

La CNV est une approche qui enrichit et potentialise les autres démarches d’animation d’équipe et de communication. Elle est enseignée et appliquée dans de nombreuses institutions : entreprises, administrations, hôpitaux, structures sociales et éducatives.

Elle a été mise au point par Marshall B. Rosenberg, docteur en psychologie, élève et collaborateur de Carl Rogers, rédacteur de nombreux livres dont :

  • « Les mots sont des fenêtres ou bien des murs ».
  • « Vers une éducation au service de la vie ».
  • « Enseigner avec bienveillance ».